6/-HOROYA BAND NATIONAL

PRESENTATION

HOROYA BAND NATIONAL

Horoya Band était l'un des orchestre nationaux de la Guinée dans les années 70. Pendant le régime du président Sekou Touré, les meilleurs orchestres du pays étaient recompensé avec le titre d'orchestre national et avaient, entre autres privilèges, la possibilité de voyager au Cuba pour apprendre davantage à propos de la musique afro-cubaine. Horoya Band gagnait le titre d'orchestre national en 1971. Le chef d'orchestre étant Mitou Traoré, ils ont eu l'occasion d'enregistrer un premier album au milieu des années 70, entitulé Zoumana, pour la maison de disques étatique Syliphone. cet album a été réédité en CD en 1997.
Après la mort de Sekou Touré, le soutien du gouvernement aux orchestres nationaux avait arreté, et la plupart de ces orchestres cessaient d'exister, tel que Kélétigui et ses Tambourinis et Balla et ses Balladins. Probablement, c'était le sort de Horoya Band aussi.

Créé: 1965, à Kankan.


C'est la benjamine des formations nationales et c'est connu que les benjamins sont généralement des enfants gâtés. Enfant chéri du public cet orchestre l'a toujours été.

Mais il y a bientôt une année que plus personne n'en parle. L'affection du public s'effrite et l'orchestre semble sombrer dans un certain anonymat. Venu de Kankan où il a grandi, HOROYA BAND NATIONAL est un grnd maître du verbe ; il l'a maintes fois prouvé par ses triomphes aux Concerts du Festival National. Mais depuis ...

Pourtant ses supporters férus affirment et crient partout : <<HOROYA BAND va revenir en trombe ! >> On veut bien le voir

Créé en 1961, le Horoya Band de Kankan a remporté le prix de meilleur orchestre en 1967, 1968 et 1971 à la Quinzaine Artistiques Festival. Ils ont été nationalisées en 1971. Le groupe était dirigé par Métoura Traoré (bien que pour cette seule, les deux chansons ont été écrites et réalisées par Lansina Kanté). Ils ont enregistré deux albums et une poignée de singles entre 1969 et 1974, ainsi que plusieurs apparitions de la compilation, soit sous le nom de Horoya Band, Horoya Band National ou national Horoya Band.


La majorité des informations de cette annonce est venue de Chris Mai de l'examen de la compilation Authenticité: The Syliphone Years Guinée Orchestres Nationaux et federaux de 1965 à 1980 sur Sterns Music qui propose la chanson "Karan-Gbegne" (qui se traduit par ' Maninka Whip », le martinet de maître d'école coranique).


Numéro de catalogue SYL 546 sur Editions Syliphone de la Guinée Conakry, a publié 1972

DISCOGRAPHIE



SLP 25    Trio féderal de pointe. Kébendo~Jazz. Horoya~Band. Niandan~Jazz. 1971
     Face A: Horoya Band - Alphabetisation / Niandan Jazz - Fassouloukou / Kébendo Jazz - Soumba / Kébendo Jazz - Pili-pili wond
é / Niandan Jazz - Kounkouma
     Face B: Kébendo Jazz - Lende-nalen / Horoya Band - Touba / Niandan Jazz - Facely Kant
é / Niandan Jazz - Idissa -so / Horoya Band - I gnato-to

SYL 535    Horoya Band. Apollo / Hombressa. [1971]


SLP 27   1971   [1974] Concerts des Orchestres Nationaux.
     Face A: 2ème concert du Bembeya Jazz National - Le chemin du P.D.G.

     Face B: 2ème concert du Horoya Band de Kankan - Tunyalee

SLP 41   Horoya Band National. Savane profond. [1973]
     Face A: Zoumana / Konimba / Paya-paya

     Face B: La Guinée horoya / Touraman! / Djama-ba labo / N'fala dyamana


SYL 557    Horoya Band National. Baya / Souro-baro. [1973]
 
SYL 558    Horoya Band National. Kanimba / Wèrè-wèrè. 1974

SYL 559    Horoya Band National. Koulia / Maa-lamina. 1974

   
SYL 560    Horoya Band
National. Maderiwola / Nalakassi. 1974
 
SYL 561    Horoya Band
National. Déri magni / Ni bara tila. 1974

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :